Qu’est-ce que tu me dis, quand tu me dis ce que tu me dis ?

L'art d'écouter

L’art d’écouter

Etes-vous d’accord avec moi pour dire que  certaines personnes 
sont naturellement à l’écoute, 
et d’autres, bien que présentes physiquement à l’instant où vous leur parlez
ne portent absolument pas leur attention sur ce que vous leur dites ?
 
Dans pareille situation, vous sentez-vous en confiance ? 
Avez-vous envie de leur parler davantage ?
Cela ne génère-t-il pas de la frustration, de la colère, de la tristesse, où même un sentiment
de rejet, d’abandon, voire de trahison ?
 
Et vous, quel genre d’écoute pratiquez-vous ?
 
 

« Je te demande de m’écouter….mais tu me donnes des conseils, alors je ne sens pas ENTENDU.

Je te demande de m’écouter….mais tu me poses des questions, tu tentes de m’expliquer ce que je ressens, tu argumentes, tu tentes de me dire ce que je ne devrais pas ressentir….. alors je me sens agressé.

Je te demande de m’écouter….et tu t’empares de ce que je dis pour tenter de résoudre ce que TU CROIS être mon problème……je me sens encore plus perdu. 

Je te demande de m’écouter, je te demande d’être là, dans cet instant où je me cherche dans une parole parfois maladroite…..

J’ai besoin de ton oreille, de ta tolérance, de ta patience. 

Oui, je te demande simplement de m’ECOUTER, sans accusation, sans excuses, sans me déposséder de ma parole.

Ecoute, écoute-moi.

Tout ce que je te demande, c’est d’accueillir ce que je tente de te dire, ce que j’essaie de ME dire. 

Ne m’interromps pas…..mes contradictions et mes accusations sont importantes pour moi. 

Je peux agir par moi-même, je peux aussi me tromper. 

Quand je me sens écoutée, je peux enfin M ENTENDRE!

Et si tu veux parler à ton tour, attends juste un instant, que je puisse terminer….et je t’écouterai à mon tour, mieux, surtout si je me suis entendue »

D’après un texte de Jacques Salomé

 

 

Savoir écouter,

pour permettre à l’autre de s’entendre.

 

La première séance de coaching avec un nouveau client est toujours un peu spéciale ! J’avoue d’ailleurs que c’est un exercice qui me plait énormément !

Les séances suivantes sont par ailleurs toutes aussi riches et même si elles sont sensiblement différentes,  cette première séance revêt un caractère un peu particulier.

Pour la personne, c’est un premier rendez-vous, est un nouveau lieu, une inconnue à qui elle est venue dire ses questionnements et ses blessures, ses doutes et ses interrogations, et tant de choses encore. Elle est en attente : d’éclaircissement, de  compréhension, de solutions, parfois même de baguette magique !

Cette personne me fait le cadeau de sa confiance.

Elle vient me demander de l’aider.

Elle va me dire ses attentes.

Et pour qu’elle me les dise, pour qu’elle se raconte, pour qu’elle aille chercher loin en elle le véritable pourquoi elle est là devant moi, il est nécessaire qu’elle se sente ECOUTEE et ENTENDUE, qu’elle soit Ecoutée et Entendue.

J’aime particulièrement cette première séance. J’y attache toujours une préparation spéciale. Je me dépollue de tout ce qui pourrait être source de parasitage pour ma cliente ou mon client, et pour moi-même.

Je fais un reset total de mon mental.

Je veux être disponible à 1000% pour la personne.

Je sais que je vais entendre avec mes oreilles, mes yeux, avec tous mes sens.

Je vais « écouter » ses gestes, ses mimiques, ses intonations, le débit de ses paroles, sans jugement, juste pour entendre ce qu’il ne m’a pas encore dit..Je vais écouter activement : présence, attention, ouverture du cœur, bienveillance, acceptation de l’autre dans son entièreté.

Je vais écouter ce que la personne me dit, et ce qu’elle me dit quand elle me dit ce qu’elle me dit !

Je n’ai pas de projets pour mon client.

Lorsque la personne se met à parler, elle me parle, mais surtout elle se parle.

Elle raconte, Elle se raconte, Elle s’entend se raconter.

Elle se permet d’Etre, Elle se permet de se dire.

Le temps est suspendu. C’est juste un espace protégé.

 

 

« Merci,  parler, ça fait du bien » !

 

C’est un peu le cri du cœur, mais ça vient des tripes !

Cette exclamation est lourde de sens  ! Ce n’est pas le simple constat  d’un bon moment passé.

Si on pose et on décortique, on entend ceci :

« J’ai été entendue, juste entendue,  sans jugement, sans agacement, sans prise de pouvoir, juste une présence bienveillante, un espace pour moi où j’ai pu verbaliser, mettre des mots, réfléchir à haute voix, me contredire, et me confronter. Je me suis donnée la permission d’Etre et sans doute d’avancer »

Voilà, c’est tout cela que la personne dit,  quand elle dit « Merci, parler, ça fait du bien ».

 Recevoir, et redonner 

Bonus ou cerise sur le gâteau, cette expérience va engendrer d’autres bénéfices, comme un jeu de domino, un résultat va en amener un autre.

On l’a vu, l’écoute empathique permet à la personne de se sentir écoutée et entendue.

Elle lui permet aussi de s’entendre et s’écouter elle-même.

Parfois c’est comme si elle avançait dans le noir et qu’au fur et à mesure les lampes s’allumaient.

Au fil de l’écoute, elle va pouvoir accepter sa propre expérience de vie.

Ce qui va l’amener à accueillir un ami, un parent, une sœur, pour l’écouter, juste l’écouter ; elle pourra à son tour, donner ce qu’elle a reçu,  se mettre dans sa posture d’écoute active et empathique. On donne, on reçoit, on reçoit, on redonne.

Donnez vous la permission d’offrir ce cadeau précieux.

Carl Rogers écrivait « au fur et à mesure qu’il peut accepter sa propre expérience (il parle de son client), il tend aussi à accepter l’expérience d’autrui.

Il évalue et juge sa propre expérience comme celle d’autrui pour ce qu’elles sont.

Comme le dit à nouveau Maslow, en parlant toujours de ces individus auto-actualisants : « on ne se plaint pas de l’humidité de l’eau, ni de la dureté des rochers… comme les enfants qui tournent vers le monde de grands yeux innocents qui ne critiquent pas mais se contentent d’observer et de noter ce qui se passe, sans raisonner, et sans exiger qu’il en soit autrement, de même les individus auto-actualisants observent la nature humaine en eux et dans les autres »

Cette attitude d’acceptation de l’existence se développe chez le client tout au long du traitement ».

 

QU’EST-CE QUE L’EMPATHIE ?

« L’empathie ou la compréhension empathique consiste en la perception correcte du

cadre de référence d’autrui avec les harmoniques subjectives et les valeurs personnelles qui s’y rattachent.

Percevoir de manière empathique, c’est percevoir le monde subjectif d’autrui

«comme si » on était cette personne – sans toutefois jamais perdre de vue qu’il s’agit d’une situation analogue, «comme si ».

La capacité empathique implique donc que, par exemple, on

éprouve la peine ou le plaisir d’autrui comme il l’éprouve,

et qu’on en perçoive la cause comme il la perçoit

(c’est-à-dire qu’on explique ses sentiments ou ses perceptions comme il se les explique),

sans jamais oublier qu’il s’agit des expériences et des perceptions de l’autre.

Si cette dernière condition est absente, ou cesse de jouer, il ne s’agit plus d’empathie

mais d’identification. »

(Carl ROGERS.- PSYCHOTHERAPIE ET RELATIONS HUMAINES. (1962) Vol. 1, p. 197)

 

Chacun d’entre nous peut pratiquer l’écoute empathique (attention, juste laisser son égo au vestiaire)

C’est votre présence à l’autre qui compte.

Pas de jugements.

Pas de conseils.

En fait, soyez simplement une GRANDE OREILLE & UN GRAND CŒUR !!

Vous allez voir, c’est magnifique !

 

 

coeur oreille

Sylvie LIGER-TABARY, Nouvelle Perspective, S’accomplir pour S’épanouir

 

© copyright : si vous souhaitez partager cet article, je vous remercie de penser à y joindre ma signature complète.

Je vous souhaite une très belle semaine.

Cet article comporte 2 commentaires

  1. Camelot Isabel

    J’ai reçu cet article par une amie, merci beaucoup à vous.
    Est-ce possible de recevoir ces letters directement sur mon adresse mail?
    D’avance je vous remercie sincèrement et vous souhaite une belle fin de semaine.
    I. C.

    1. Sylvie

      Merci beaucoup Isabelle, et bienvenue !!
      Je vous inscris sur ma liste de contacts
      Bien cordialement et à très vite
      Sylvie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *