Cette technique puissante permet de libérer et nettoyer les mémoires

dérangeantes, traumatiques quelles soient récentes, ancestrales ou universelles.

L’oeil est l’extension de notre cerveau émotionnel.  La lecture du globe permet de situer l’information traumatique et à partir de ce point, de la libérer par de doux mouvements oculaires.

LGO de LOUISE GERVAIS.  – LIBERATION DU GLOBE

 

(techniques cousines : EMDR, IMO, EMT (Eye Movement Technique))

1 – La technique de libération émotionnelle par le mouvement des globes oculaires donne accès à des informations : de souvenirs douloureux, traumatismes conscients ou  inconscients,  vécus par la personne, de la naissance jusqu’à l’âge où la personne consulte.  

Lors de la « lecture » du globe 2 types d’information sont délivrés :

  1. l’empreinte émotionnelle de la personne dans les différentes périodes de sa vie
  2. les traumas survenus conscients ou refoulés

Il n’est pas nécessaire de connaitre la cause du trauma pour le libérer.

La libération du globe (et du trauma) à partir de l’endroit où le thérapeute a reperé l’information peut alors commencer, ceci grâce à de petits mouvements oculaires très doux.

 

2 – Cette technique permet de libérer également les traumas enregistrés dans l’empreinte de naissance, le plan de naissance, les mémoires et traumas du transgénérationnel et les croyances induites par l’inconscient collectif.

 

 

Les séances sont de très courtes durées et sont généralement incluses dans une séance complète d’EFT.

LGO est une méthode douce qui facilite la dissolution des troubles émotionnels, colères, peurs, anxiétés, phobies, traumas….

Cette technique active et engage le système énergétique et les deux hémisphères du cerveau et libère l’ancrage de ces troubles.

 

Contre-indications = personnes dépressives, épileptiques, insuffisantes cardiaques, bipolaires (psychose maniaco-dépressive), schizophrènes, personnes souffrant de troubles de dissociation de la personnalité (personnalités multiples), personnes borderline. Consultez un médecin compétent. 

 

Dans tous les cas, en cas de traitement médical,  n’interrompez pas votre traitement en cours. Consultez toujours votre médecin traitant. Cette méthode ne se substitue à aucun traitement médical, et peut se positionner en complément d’un traitement en cours, sauf dans les cas de contre-indications indiqués ci-dessus.