Le BAC ? Bonheur à Conditions

ETRE HEUREUX LE BONHEUR

HEUREUX DE BONHEUR

BONHEUR A CONDITIONS ?

« En 1926, une jeune britannique du nom de Joanna Field se mit à prendre conscience qu’elle ne menait pas la vie pour laquelle elle était née.  Elle ne savait pas ce qui la rendait vraiment heureuse.

Pour remédier à cette situation, elle se mit à écrire un journal intime dans le but de trouver exactement ce qui lui procurait un sentiment de bien-être. Ce journal, intitulé A Life of One’s Own, fut publié en 1934. Il fut écrit dans l’esprit d’un détective qui fouille les moindres détails du train-train quotidien pour trouver les indices de qui était source de bonheur. »

Il est difficile de vivre des moments de bonheur si nous ignorons ce que nous aimons vraiment.?

« Joanna Field découvrit qu’elle prenait grand plaisir à porter des souliers rouges, à bien manger, à éclater de rire, à lire des ouvrages en français, à entretenir une correspondance, à flâner au milieu de foule, et à saisir « les nouvelles idées dès leur apparition »

« Si nous pouvions vraiment reconnaître nos moments de bonheur, nous saurions peut-être ce qu’il nous faut dans la vie. Joanna Field »

Trop souvent nous mettons notre bonheur sous-conditions d’obtention d’autres choses que ce que nous avons déjà !

Notre bonheur est trop souvent soumis à conditions suspensives !

« Je serais heureux(se) si …. Je serais heureux(se) quand…. »

Par solidarité pour les lycéens qui bachotent leur philo ce matin ( !) J, j’ai eu envie de vous faire réfléchir !

Sujet du jour ( !) :

Nous sommes assoiffés de bonheur alors que nous sommes au beau milieu d’une source intarissable.

1 – Couchez cette question sur un papier :

 « De quoi ai-je vraiment besoin pour être heureux(se) ?

Il est important ici de faire la distinction entre ENVIE et BESOIN. Bon nombre d’entre nous oublions cette distinction fondamentale et nous demandons ensuite pourquoi nous nous sentons si limités !

 

2 – A présent, faites une liste, comme Joanna Field, de ce qui vous rend heureux (se) (faire votre meilleur gâteau au chocolat, lire Zola,, monter à cheval, rendre visite à votre grand-père, courir les expos, méditer, ou tout simplement faire le travail qui vous plait.)

Nous imaginons toujours que nous serons plus heureux demain !

N’attendez pas demain, le bonheur est ici et maintenant !

« Vos diamants ne sont pas dans de lointaines montagnes, ni au fond des mers ; ils sont dans votre propre cour, mais vous devez creuser pour les y trouver » Russel H. Conwell.

 

Dégustez votre bonheur ! Enthousiasmez-vous ! 

Sylvie LIGER TABARY – Nouvelle Perpective – L’Energie et le Bonheur de s’accomplir.

© copyright : si vous souhaitez partager cet article, je vous remercie de penser à y joindre ma signature complète.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *