L’Art de reconnaître son Art

 

L'Art de reconnaitre son Art

Joan Miró

 

 

Ma soeur est une artiste, sauf qu’elle ne le sait pas !

Ma sœur est une artiste, sauf qu’elle n’ose pas !

Ma sœur est une artiste, sauf qu’elle fait de la rétention totale de créations !

 

Bonjour à vous !

Vous qui lisez cet article, vous êtes aussi un(e) artiste, et j’espère que

Vous, vous le savez !

Et si vous ne le savez pas,  je vais vous le prouver !

(J’entends certains d’entre vous dire .. « Ah non, pas moi, je ne sais rien faire ! »

Cessez donc de faire de la rétention de créations !

 

L’ennui, c’est qu’on associe trop souvent le mot « artiste » ou « créateur » aux mots « célèbre » « reconnu »« œuvre hors de prix » .

Le drame c’est la pression qu’on se met !

Le problème c’est l’anticipation du désenchantement que ce sera moins bien réussi que…..

Le plus grave c’est de penser qu’on n’est pas capable de créer.

Arrêtez-vous, là, maintenant, quelques secondes,  et regardez TOUT ce qui est autour de vous :

Votre ordinateur, vos crayons, votre agenda, votre lumière de bureau,

votre mug préféré, votre mobile, vos cahiers, votre bureau, vos livres,

vos étagères, vos bannettes, votre agrafeuse, vos trombones….

Maintenant descendez dans votre cuisine et à nouveau regardez TOUT :

les verres, les assiettes, les torchons, le robinet, l’éponge,

le frigo : ouvrez le frigo : il y a des yaourts, des fromages, des jus de fruits …) Ouvrez votre cocotte, et sentez le plat que vous avez mijoté…

TOUT CE QUE VOUS AVEZ REGARDEZ, a été créé d’abord par l’imagination !

Oui, TOUT le matériel autour de vous, TOUT a pris naissance dans le cerveau des hommes.

Tout bien matériel est né d’une idée !

Je suis bien certaine que vous êtes passé(e) devant une ou plusieurs de vos créations en faisant le tour de votre maison ! ?

Rendez-vous compte ! les milliards de cerveau qui ont donné naissance à tout ce qui se trouve dans notre environnement!!

Amusez-vous à  compter le nombre de cerveaux par création !  Ca fait du monde tout ça !

 

Et votre cerveau fait partie de ces milliards de cerveaux !

Prenez bien conscience que TOUT ce qui est dans notre monde matériel est né d’une idée, d’une vision, d’une projection. !

Ce plat que vous avez concocté pour ce soir,

il a bien fallu que votre cerveau le créé avant que vous le fabriquiez, n’est-ce pas ?

Donc vous êtes un Créateur !

Toutes les actions que vous entreprenez naissent d’abord dans votre esprit !

Vous êtes un créateur et parfois vos créations vous donnent plus de satisfaction qu’à l’accoutumée, parfois vos créations suscitent de l’intérêt, elles peuvent aussi  enthousiasmer (votre gratin dauphinois, par exemple !), et elles peuvent aussi se monnayer !

Le problème avec la création, c’est la comparaison,

et donc, très souvent la dévalorisation de son art, de ses talents.

Comprenez bien que vous êtes unique et que vos créations le sont également,

sauf à faire du copier-coller.

Vous êtes un morceau du puzzle, vous êtes unique, vous et vos créations

 

La semaine dernière, pour mon anniversaire, je me suis offert la visite d’une exposition !

Je suis allée admirer les créations de Joan Miró

Et j’y ai emmené ma sœur !!

 

L’Art, c’est comme tout,

on accroche,

on y est sensible,

on reste ébahi, 

on déteste,

on n’y comprend rien,

ou on est ému aux larmes

 

Le propos ici n’est pas de vous faire part de mes émotions devant les œuvres de Joan Miró

…..mais plutôt de la prise de conscience de ma sœur !

Devant son air dubitatif au moment où elle regardait des œuvres qui pouvaient ressembler à des dessins d’enfants, et qui pourtant font déplacer des foules – (plus ou moins sensibles )

je lui ai juste placé dans le creux de l’oreille :

« il serait peut être temps que tu prennes conscience de tes talents » .

Un volteface, ses yeux bleus totalement écarquillés,

j’ai senti que mon message avait atteint sa cible,

C’était comme si elle avait entendue en Elle,

un grand  « Mais oui ! vas-y ! démarre ! exprime-toi ! toi aussi tu as du talent ! »

« Mais oui,  c’est vrai, il faut que j’arrête de ne pas reconnaitre mes talents ! » 

Créer est avant tout source de plaisir, de bonheur, de réalisation, de liberté d’expression de notre âme.

Et on s’en fout, si ça ne plait pas aux autres, on le fait d’abord pour Soi !

Et c’est ainsi que les meilleures créations voient le jour !

Lorsqu’il n’y a pas d’intentions, derrière.

Pas de « il faut », pas de « je dois »

Juste laisser faire

Comme se laisser guider.

 

Et dans ce travail d’expérimentation, de concentration, de libre expression, de joie, le temps est comme suspendu, comme une forme de méditation ,  de lâcher-prise avec le monde environnant, un moment de connexion avec notre intérieur,

comme si nous allions chercher à la source notre inspiration.

 

Et oui, car la source est bien à l’intérieur, et ce qui tarit la source ce sont ces comparaisons

absurdes, cette dévalorisation, cette auto-censure, cette non-permission, nos propres jugements.

Soyez indulgents avec vous-même.

Reconnaissez juste que vous êtes unique.

Et donnez vous le temps de peaufiner votre art.

Trop de personnes se limitent en réduisant le mot artiste (ou créateur) aux personnes qui peignent, composent, jouent de la musique, chantent ou écrivent.

Mais comme nous l’avons vu, TOUT est création !

Cuisiner, jardiner, planter, bricoler, coudre, découper, coller, inventer des histoires, retaper un meuble, décorer, tapisser, rénover, sculpter ou faire de la pate à modeler, photographier, coiffer, maquiller, faire des bouquets de fleurs, coudre, dresser une table, faire des bougies, masser, tricoter, broder…

la liste est  aussi longue que vous l’imaginez !

Autorisezvous à laisser libre expression à vos envies de créations, car vous allez vous sentir bien !! 

Et C’est le but de la création, vous sentir bien, en laissant sortir du plus profond de votre être ce qui a besoin d’émerger à ce moment là !

 

Sentez-vous libre !

Soyez conscients que vous Etes un Créateur à chaque instant !

Exprimez-vous !

Donnez libre cours à Votre Art !

 

Que ce début de mois d’août soit pour vous,

source d’inspiration et de création !

 

Avec Passion

 

Sylvie LIGER-TABARY, Nouvelle Perspective, S’accomplir pour S’épanouir

 

© copyright : si vous souhaitez partager cet article, je vous remercie de penser à y joindre ma signature complète.

 

 

 

Cet article comporte 2 commentaires

  1. Balduzzi

    bonjour,
    Je recherchais à trouver des réponses et vous les exprimez très bien. Vos propos sont encourageants. Personnellement, je peinds depuis une vingtaine d’année, mais je n’ai jamais osé sortir mes toiles de l’atelier. Mes proches me tanent pour que j’expose, mais cela me fait terriblement peur. Je pense ne pas avoir confiance en moi, et même si au moment ou je m’exprime sur la toile je prend beaucoups de plaisir, et pour reprendre vos mots, sentir l’effet du temps suspendu, oui, je le vis, mais je suis incapable d’accepter la valeur de ce qui est produit, que ce soit bien ou pas bien. Rien ne me satisfait. Alors, est-ce un problème de gestion de la pression sociale? est-ce la pudeur?ou bien, comme vous le dites la dénomination d’artiste qui implicitement renvoit à l’excellence,que je ne pourrai jamais atteindre? je ne sais si je m’exprime très bien… mon entourage se fatigue à m’encourager et de mon côté, je me sens simplement pathétique, car je ne veut agir. aucun déclic… et même si j’adère à tous ces discours, je reste pourtant bloqué avec ce conflit interieur qui pèse. Mon esprit dicte à mon âme, et mon âme pleure.

    1. Sylvie

      Bonsoir, et merci de votre commentaire.
      Tout d’abord, la perfection n’existe pas : ce qui est parfait pour vous, ne l’est pas pour d’autres et vice et versa.
      On se perfectionne en mettant et remettant l’ouvrage sur le métier. Mais pour se perfectionner, on a besoin de feedback, qui vous est déjà donné par vos proches.

      Vous dites « mes proches me tanent pour que j’expose » = Vous, en avez-vous envie au fond de vous? Lorsque je parle d’envie, je parle d’enthousiasme ! le moteur à l’action !
      Leur envie n’est peut être pas vôtre. C’est vraiment la première question a vous poser profondément. En ai-je réellement envie ?
      Si vous répondez oui, quels sont les bénéfices secondaires à vous refuser votre 1ère exposition ? A vous exposer ? Quels risques prenez-vous en vous exposant ? lorsque vous aurez identifié ces risques = sont-ce de véritables risques ?
      Le risque peut être premier est celui de ne pas plaire : et là il faut différencier, votre travail et vous en tant que personne. Au pire, ce n’est pas vous qui ne plairez pas, mais vos tableaux !
      N’y a t il pas votre ego qui trépigne la-dessous ?
      Si votre âme pleure, c’est que vous lui refusez quelque chose.
      Laissez tous vos à prioris de côté, car le plus grand risque que vous prenez, c’est de regretter de ne jamais avoir essayé !!
      Lancez-vous, vous allez voir comme c’est grisant !! Votre talent touchera des personnes qui sont dans les mêmes vibrations que vous , et je suis certaine qu’il en existe des milliers !
      Je vous souhaite un beau succès, et j’attends l’invitation au vernissage ! 🙂
      Bien chaleureusement
      Sylvie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *