L’appréciation

 

l'appréciation

l’appréciation

 

Philémon, ami du grand orateur

Démosthène, l’aborde sur la place du

marché et lui demande :

 

– Maître, je veux vendre ma maison,

tu la connais si bien pour l’avoir

fréquentée lors de mes banquets.

Pourrais-tu écrire une belle annonce

que je laisserai à la vue de tous sur

l’agora ?

 

Démosthène prit une tablette de cire,

un stylet et se mit à écrire :

 

« Je vends une propriété

enchanteresse, où chantent les oiseaux

dès que pointe l’aube, où le vent agite

les feuilles des oliviers, où une eau

de source cristalline coule en

abondance, où le patio baigné par

le soleil naissant du matin offre

au soir une ombre tranquille. »

 

Des mois plus tard, Démosthène

rencontre son ami et lui demande

s’il a vendu sa propriété.

 

– Ah, non ! Je n’y pense même

  plus, lui répond-il. Quand j’ai lu

  ton annonce, j’ai compris quel trésor

  je tenais là et j’ai renoncé à m’en

  séparer.

 

—————————————–

Les trésors sont à nos pieds !

 

Pourriez-vous énumérer le nombre de vos

Possessions matérielles auxquelles vous

ne faites plus attention ?

 

Quelles sont les personnes de votre entourage,

Qui bien que les vous aimiez, ne sont pour autant,

pas au centre de votre attention, tel

qu’elles mériteraient de l’être ?

 

Vos trésors se trouvent bien souvent à vos pieds.

 

Mettez-vous dans la peau de Démosthène,

puis amusez-vous à écrire vos plus belles annonces :

vantez les mérites, les bienfaits, les qualités des êtres

qui vous sont chers, et celles de vos nombreuses

possessions qui sont tombées dans l’oubli de

votre quotidien et pour lesquelles vous n’avez plus le

même sens de l’appréciation que les premiers temps où vous

avez pu en jouir.

 

Vous allez renouer avec des sensations oubliées :

L’appréciation, la gratitude, la joie, le plaisir, la fierté..

 

« Posséder sans jouir n’est rien. »

Esope

 

—————————————-

 

Petites douceurs de fin mois de juillet :

 

Faites la recherche de l’appréciation :

 

Choisissez une journée où vous serez très disponible.

En vous couchant, la veille de cette journée spéciale,

Ayez l’intention que le lendemain soit

Votre Journée de l’Appréciation.

Ayez l’intention de portez une attention

toute particulière à TOUT ce qui composera votre journée.

Ayez l’intention d’ouvrir votre cœur

et votre conscience à chaque détail, à chaque être,

à chaque son, à chaque symphonie…

Ralentissez au maximum votre rythme,

Et faites cette expérience inoubliable

de la conscience de l’appréciation

durant toute la journée.

 

Pour cela, mettez tous vos sens en éveil.

Dégagez-vous de tout jugement.

Si vous croisez quelque chose

ou quelqu’un qui n’est pas en harmonie avec vos ressentis,

dites vous simplement ce petit mot

miraculeux : « C’est. » –

Le simple fait de dire « C’est, point »

évite toutes pensées négatives,

et tout jugement qui pourraient altérer votre journée.

Ne permettez à votre mental aucune analyse négative.

Dites « C’est . » et passez à autre chose.

 

 

En route pour Votre Journée de l’Appréciation :

De l’être le plus important de votre vie, au petit délice sucré

dégusté sans arrière-pensée, goûtez, savourez,

palpez, caressez, enveloppez, humez, sentez,

aimez, adorez, contemplez,

captez chaque instant, chaque sensation, faites-en un délice,

autorisez-vous à ne voir que le meilleur.

Et surtout : n’oubliez pas de VOUS APPRECIEZ !

 

 

L'appréciation

L’appréciation

 

Avec Passion, 

Sylvie LIGER-TABARY, Nouvelle Perspective, S’accomplir pour S’épanouir

© copyright : si vous souhaitez partager cet article, je vous remercie de penser à y joindre ma signature complète.

Cet article comporte 2 commentaires

  1. Madeleine Le Jeune

    Merci, l’appréciation, le premier geste du matin, le dernier du soir, et tout nous est donné.

    1. Sylvie

      Oui Madeleine 🙂
      Reconnaissance, gratitude, sagesse..
      Ces belles vibrations nous reviennent en boomerang !
      C’est chouette la vie ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *