La non-résistance

la non-résistance

Quoi de plus difficile que de s’inscrire dans la non-résistance !

Ah me direz-vous,  et vous êtes nombreux à me le dire « moi je ne résiste pas, 

je sais parfaitement ne pas résister ! je craque volontiers pour un bout de chocolat, 

la cigarette qui est toujours la dernière, le 33ème tee-shirt gris perle, 

où la énième tasse en porcelaine anglaise , oui, oui, je sais me faire plaisir , 

je sais ne pas résister ! »

 

Non, moi je ne veux pas vous parler de cette non-résistance là, 

celle des petits plaisirs qui font du bien à la vie, finalement !

J’ai à coeur de vous parler de ce qu’il est coutume d’appeler  le lâcher-prise.

Je ne sais pas si vous y avez déjà goûté ?

Lorsque je me retrouve  dans le vortex de la non-résistance, 

c’est à dire  que j’épouse une totale confiance en la vie, 

sans me demander comment les choses arriveront,

il se passe des choses étonnantes, les synchronicités se succèdent,

les choses arrivent « par hasard ». 

Les bonnes personnes arrivent au bon moment, 

les informations dont j’ai besoin arrivent de je ne sais où.

La vie est réellement magique en état de non-résistance !

Seulement, bien trop souvent mon mental me rattrape, et saccage cette belle plénitude !

Je me demande alors combien de temps je vais réussir à maintenir cet état vibratoire,

je peux même dire cet état de grâce.

Etes-vous d’accord pour dire que tout est simple et facile, 

lorsque nous sommes alignés sur cet état de non-résistance ?

C’est un peu comme si nous n’étions plus aux commandes, et force est de constater que

le pilote est  bien meilleur que nous ! 

 

Désormais lorsque je retombe en  « mode résistance », 

je choisis tout simplement « d’arrêter de me faire des nœuds dans le cerveau » .

Il m’arrive de me fâcher avec moi-même ! (si, si , je vous assure que ça m’arrive !) ,

alors je me dis exactement ceci : 

« ah, non, tu vas pas recommencer, je t’interdis de t’infliger cela » 

« tu perds ton temps et ton énergie ! » « passe à autre chose »  

Désormais je m’obéis, parce qu’à force d’expérimenter je sais que ça marche ! J !

 

Pour chasser mes idées noires, je choisis alors de conscientiser l’instant présent tout simplement.

D’être présente à chaque seconde, à chaque minute de ma vie, ici et maintenant.

Je choisis de me concentrer sur chacun de mes gestes, sur chaque chose,

chaque présence du moment et même si je ne suis pas encore recâbler à la non-résistance, 

le fait de faire cet exercice m’apaise grandement et me ramène doucement vers l’état de confiance.

Alors mon taux vibratoire remonte, et nous savons tous que nous attirons les évènements à la hauteur de notre puissance vibratoire.

Ce matin, nous avons eu une longue discussion avec mon amie Brigitte,

plus cartésienne qu’elle vous ne trouvez pas ! 

plus businesswoman non-plus ! 

elle a mille idées à l’heure, elle enchaîne les succès professionnels, 

elle pense, elle dit, elle fait, et ça marche !

Cependant, elle aussi peut perdre sa connexion à la confiance totale,

c’est à dire à sa guidance interne, à son intuition, à sa non-résistance.

Et là ce sont les peurs, les angoisses qui surgissent !

Nous évoquions ces moments de déconnexion anxiogènes,  

où finalement notre crainte est qu’ils durent trop longtemps,

car dans cet état de basse énergie, nous ne créons pas comme nous voudrions.

En tant qu’entrepreneuses nous avons besoin d’exprimer notre créativité.

 

Nous vivons TOUTES et TOUS ces moments.

Même les personnes qui vous paraissent les plus sûres, les plus douées, les plus chanceuses….

Alors quoi faire lorsque vous perdez votre connexion à la non-résistance ?

Et bien, d’abord pas de panique !

D’abord comme je l’ai exprimé un peu plus haut, 

la première chose est vraiment de vous focaliser sur le ICI ET MAINTENANT.

Stop aux idées qui vous ramènent vers le passé, stop aux supputations sur l’avenir.

Ensuite, rebranchez-vous aux souvenirs de vos moments 

où tout a coulé de source, et seulement à ceux-là.

Reprenez contact avec les sensations de joie, d’enthousiasme, de légèreté,

de certitude, que vous avez déjà expérimentés et soyez certain(e) que cela reviendra.

 

Imaginez le flot de la vie, le courant de l’Univers, dites vous que rien n’est statique, 

que tout est perpétuel mouvement, et que la situation inconfortable 

que vous vivez ne pourra pas durer, parce que dans une heure, demain, dans une semaine,

vous aurez déjà changé, beaucoup de paramètres auront été modifiés, à vous de le savoir, 

à vous de le voir, à vous d’en prendre conscience, à vous de ne pas rester bloqué sur le problème,

même si il existe, lui aussi est éphémère.

Offrez-vous la possibilité de saisir ce qu’il y a de mieux pour vous.

 

Si vous avez perdu momentanément votre non-résistance et que la foi vous échappe, replongez dans vos lectures.

Lisez des livres de motivation, écoutez des conférences, lisez des témoignages.

Prenons une lecture  au hasard : « le hasard n’existe pas » de K.O Schmidt.

Quelques lignes au hasard (encore !) et vous remonterez sur l’échelle de la confiance, 

jusqu’à vous relier à nouveau à la non-résistance.

Pour que votre été soit particulièrement joyeux et léger, 

plein de vos certitudes de réussite, de bonheur, de santé, d’amour et d’abondance,

de constructions faciles,  je vous offre pour votre été l’ebook de KO Schmidt « Le hasard n’existe pas ».

Soyez heureuses et heureux en ce magnifique mois de juillet,  

captez les rayons du soleil, profitez de votre famille, de vos amis,

laissez-vous aller à vos rêves, ressentez dans votre corps, votre cœur,

ce vers quoi vous aspirez aller.

 

Profitez de vos temps de relaxation pour expérimenter la non-résistance,

et voyez les jolies surprises que l’été vous réserve.

 

Entrez en non-résistance, très bel été à toutes et à tous.

 

Sylvie

 

Cet article comporte 4 commentaires

  1. Madeleine Le Jeune

    Merci Sylvie, J’aime ton écriture, elle est personnelle dans le choix des mots. Ton article arrive à point nommé, je me demande si nous ne vivons pas tous la même chose ces temps-ci?
    Tu as raison, je me remets dans l’abandon et la confiance, ce n’est jamais que la reconnaissance de notre divinité.
    Amitiés,
    Madeleine

    1. Sylvie

      Bonjour Madeleine, d’accord avec toi… il y a quelque chose dans l’air… quelque chose qui bouge ..et quelque chose qui bouge de plus en plus vite …. les planètes ? la conscience des Hommes ? Je ne sais pas … mais c’est Bon, l’Abondance dans la simplicité !

  2. Sylvie

    Bonjour Sylvie,
    Nous portons le même prénom et le même nom LIGER qui est mon nom de naissance.
    J’adore ces coïncidences !
    Chère Sylvie, nous vivrons toujours tous avec des doutes, je pense qu’il est totalement utopique de penser que le bonheur linéaire existe, puisque tout est en perpétuel mouvement. Donc dans votre période chahutée, choisissez de vous dire qu’il y a une infinie multitudes de possibilités tout autour de vous… et c’est vrai. Le problème c’est que vous restez focalisée sur ce qui ne va pas, et que le fait d’y penser, de le ruminer, de l’examiner, d’en parler, d’en rêver, ne fait qu’amplifier le phénomène de doutes, de manque, de craintes, de peur….
    Elevez votre niveau vibratoire : faites du sport, écoutez des vidéos humoristiques, chantez (oui, oui!), dansez, lisez des livres inspirants, souriez, faites attention à votre posture, redessez-voous, entourez vous de gens positifs qui réussissent là où vous pensez avoir échouer où êtes en difficultés, demandez leur des conseils, faites les choses différemment. Les mêmes habitudes, les mêmes comportements vous apporteront les mêmes résultats.
    Quels sont les résultats que vous voulez obtenir ?
    Qu’avez-vous fait pour y arriver jusqu’à présent ?
    Si ça n’a pas marché, essayé autre chose, il y une solution à tout.
    Croyez en vous, même si ça demande un peu de temps parfois, croyez, croyez en vous.
    Tapotez si vous connaissez l’EFT. Pratiquez la gratitude.
    Dans une prochaine newsletter je parlerai des lettres à écrire..
    D’ici là, appliquez toutes ces petites choses, si vous élevez votre taux vibratoire vous attirerez tout ce qui est sur votre fréquence.
    Chère Sylvie, Merci, et Prenez soin de Vous.

  3. Liger

    Comment créer sa chance , même si le positif attire le positif, pour mon cas je suis dans une période de doute, et je m’efforce à être positive mais ce n’est pas toujours facile surtout quand la vie vous fait des pieds de nez…en tous cas vos messages sont plein d’espoir, j’espère juste qu’un jour j’arrive à m’affirmer, à trouver le bonheur sans stresser constamment et sans me poser trop de questions, j’attend ma chance et surtout j’espère ne pas la louper ou pire passer à coter.
    cordialement sylvie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *