Extrait :  » Je suis la personne la plus importante..si, si !! « 

« Ce n’est pas une âme, ce n’est pas un corps, c’est un homme. »

Montaigne.

Extrait du chapitre 

 

 

« Je prends soin de moi car je suis la personne la plus importante : c’est le genre de tâches qui devrait impérativement se trouver sur votre « to-do list ».

Vous trouvez l’idée un peu trop narcissique ?

Petites questions entre nous

  • La dernière fois que vous n’avez pas pris soin de vous, qu’avez-vous fait ? (par exemple j’ai mangé une tablette de chocolat, ou j’ai dit oui au voisin pour la garde de son chat pour dix jours alors que je déteste les chats)
  • Que vous êtes-vous dit ? (Par exemple : t’achètes toujours plein de livres pour faire ton intelligente et tu ne les lis même pas. T’as vu comme c’est vraiment moche ton acné rosacé ?)
  • Que faites-vous ou que vous dites-vous avec une grande régularité pour ne pas prendre soin de vous ? (par exemple : Marie, elle au moins, elle est ordonnée. Chez toi, c’est « toujours » le bazar. C’est « jamais » nickel.

Oubliez cette idée : s’occuper de soi, rien que de soi, et oublier les autres le temps d’une parenthèse, c’est rendre hommage à la personne qui vous accompagne, celle avec qui vous passez vingt-quatre heures sur vingt-quatre, celle qui vous supporte, celle qui vous fait rire, vous étonne, vous surprend, vous agace, celle qui vous déçoit parfois, celle à qui vous vous adressez parfois avec un langage de charretier, celle qui passe après, celle que vous critiquez régulièrement, celle que vous ne complimentez que rarement, celle à laquelle vous dites « ma pov’ fille tu n’y arriveras jamais, comment veux-tu qu’un homme veuille de toi ? »

En préparant ce chapitre, je me suis demandée si j’allais vous dresser une liste de toutes les méthodes new-age qui nous font la promesse de nous rendre zen, sexy & happy. Après réflexion, j’ai délibérément choisi de vous guider vers l’intérieur plutôt que de m’attarder sur les cures de curcuma, les massages à trois mains, ou sur « quelle position favorise le plus la méditation ? », car au final, le notion de prendre soin de soi englobe bien des paramètres et ne se résume pas à :

  • se rendre au hammam dans l’espoir de voir fondre sous nos yeux ce petit capiton disgracieux;
  • jogger chaussées des dernières baskets qui promettent de muscler nos fesses et fuseler nos cuisses de gazelle;
  • boire trois litres de tisane détox-pissenlit-queue-de-cerises… et faire pipi toute la nuit;
  • faire une razzia de fringues branchées… qu’on n’osera pas même pas porter;
  • se faire faire une french… manucure, pédicure… pour être White jusqu’au bout des ongles!
  • appliquer consciencieusement sa gouttière Freedent super White, pour essayer d’avoir les dents aussi blanches que sa french;
  • se glisser incognito chez son dermato pour l’injection magique qui fera disparaître notre ride du lion sur laquelle nous focalisons depuis nos 30 ans.

 

Bien sûr que tout ceci fait partie des petites attentions, somme toute importantes, qui mettent du fun et du plaisir dans notre quotidien.

Prenons garde cependant à ne pas faire cela pour :

  • mettre du baume sur notre âme;
  • tenter de remplir un espace vide qui fait mal;
  • adoucir l’image tronquée que nous renvoie le miroir;
  • masquer notre manque d’estime de MOAA;
  • tenter de rentrer dans la case « fille-dans-le-vent-bien-dans-sa-peau» ;
  • ou tout simplement pour ressembler à quelqu’un d’autre qu’à la nana qu’on voit dans le miroir.

Se porter attention et amour

On prend soin de soi lorsqu’on cesse de passer à côté de qui on est. Lorsqu’on prend en compte nos besoins et que ces derniers nous paraissent aussi importants que ceux des autres (voir chapitre 2). Prendre soin de soi, c’est se nourrir, se remplir, s’abreuver, pour pouvoir redistribuer en qualité et en abondance, car il est impossible de donner ce qui ne nous appartient pas. Un sac vide contient par définition du vide.

Prendre soin de soi, c’est aussi se parler gentiment, se cajoler, s’aimer, faire des projets avec soi-même, écouter ses rêves et ses passions, écouter ses émotions, soigner son passé, bâtir son futur, être bien dans son environnement, choisir ses relations, se débarrasser de ses mauvaises habitudes (pour les trois derniers points voir chapitre « Tout ce qui traîne, draine »), se respecter, se voir comme une personne honorable et méritante. »

 

Extrait du livre : « ESTIME DE MOAA : Petites Astuces pour des Filles déjà Parfaites »

auteur : Sylvie LIGER

Editeur : Editions Eyrolles

Parution : novembre 2015

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *