EFT & Perte de Poids

 

Toute ingestion intempestive ou disproportionnée de nourriture cherche a calmer une anxiété sous-jacente en lien avec des émotions négatives. Manger plus que de raison est un moyen d’étouffer une douleur émotionnelle.

L’EFT permet à beaucoup :

  • de lâcher une addiction alimentaire (addiction au chocolat, gâteaux, bonbons, etc)
  • de lutter contre les compulsions alimentaires.

En séance d’EFT, nous allons travailler sur la cause profonde des désordres alimentaires, seul gage d’ailleurs d’une véritable réussite.

La cause de la surcharge pondérale est très souvent liée à une profonde anxiété, très souvent associée à un sentiment d’insécurité.  La nourriture prise en excès intervient alors comme un anxiogène. Il en résulte une dépendance tant que les troubles émotionnels qui les provoquent ne sont pas identifiés et éradiqués.

 

Les émotions récurrentes à cette surcharge pondérale sont :

Remplir un vide, peur de manquer, peur d’être privée,  fidélité à un comportement familial, peur de séduire, peur du changement (on trouve ici un bénéfice secondaire à garder son poids), sentiments d’insécurité (financiers, amoureux, environnementaux, etc..)

Les problèmes de poids entrainent une faiblesse de l’estime de soi,  la peur du regard des autres, la crainte de la critique, la peur de se faire passer pour une personne faible et sans volonté, le dégoût de soi-même, la culpabilité, la fatigue…

 

L’EFT ne se substitue en aucun cas à un traitement médical. Les témoignages ou résultats d’autres personnes ayant eu recours à l’EFT ne sont pas un gage que vous obtiendrez les mêmes résultats.

Entre les séances en cabinet, il est fortement conseillé de continuer le tapping chez soi pour optimiser les résultats.