EFT – Addict à la difficulté

 

PROTOCOLE EFT = Addict  à la difficulté

Même si je suis accro/addict à la difficulté
Même si je suis totalement addict aux complications et ralentissements
Même si j’en suis à me demander si je ne recherche pas la difficulté
Même si une partie de moi s’attend à rencontrer de la difficulté
je m’aime je m’accepte
Même si je voudrais bien croire à la facilité je constate que c’est compliqué !
Même si je m’attends toujours à ce que ce soit difficile
Même si je pense qu’il est nécessaire que ce soit difficile
Même si je recherche la difficulté pour avoir la certitude de mériter
Même si une part de moi voudrait croire à la facilité
je m’aime

je me demande si je ne suis pas totalement addict à la difficulté
de toute façon on m’’a dit que je n’aurais jamais rien sans rien
je crois que c’est complètement normal que ce soit difficile
j’ai la ferme conviction que de toute façon souffrir et en baver c’est inéluctable
je dois être fait(e) pour la difficulté
d’ailleurs je m’attends à ce que ce soit difficile
c’est comme ça depuis toujours d’ailleurs
ça ne peut pas être autrement
mon corps et mon esprit sont tellement habitués à ce que ce soit difficile et compliqué
que je finis par croire que je suis totalement addict à la difficulté
quand c’est facile ça me parait louche,
j’ai des doutes quand ça parait trop facile,
je ne connais pas cette façon de faire
j’ai tellement toujours de complications, de ralentissement, d’obstacles sur mon chemin, que c’est impossible que ça soit facile
d’ailleurs c’est totalement utopique de penser que ça puisse être facile
c’est pour le monde des bisounours ça !

j’ai besoin que ça soit difficile pour prouver que je mérite,
Ou est le mérite si ce n’est pas difficile ?
car où est le mérite si on n’en bave pas un peu avant ?
Et puis, je risque de m’ennuyer si c’est trop facile ?
ah oui, je risque vraiment de m’ennuyer si c’est trop facile,
qu’est-ce que je vais faire si c’est trop facile ?
j’ai vraiment trop peur de m’ennuyer, je préfère faire en sorte que ce soit difficile,
ça m’occupe !
si c’est difficile, ça me prend plus de temps, ça m’occupe, je finis par croire que j’aime ça la difficulté !
je dois être addict à la difficulté, je ne saurais pas quoi faire si c’est trop facile,
on ne m’a pas appris à ce que ce soit facile,
d’ailleurs lorsque ça devient un peu trop facile
je m’attends à ce que cela devienne difficile
je trouve ça louche que ce soit facile
d’ailleurs tous les êtres humains connaissent la difficulté
on est venus sur terre pour en baver, non ?
en fait c’est ce que je crois !

et si je m’ouvrais à la possibilité de pouvoir lâcher ce besoin que ce soit difficile
et si je m’ouvrais à la possibilité de pouvoir lâcher ce besoin de rechercher la difficulté
Et si je pouvais accepter plus de fluidité, plus de facilité, plus d’évidence,

j’arrête de croire que ma condition est la difficulté
je prends cette information et je la mets au point zéro
j’arrête de croire que c’est normal que ce soit difficile
je prends cette information et je la mets au point zéro

j’arrête de croire que ça doit être difficile
je prends cette information et je la mets au point zéro
j’arrête de croire que si c’est facile je vais m’ennuyer
je prends cette information et je la mets au point zéro

j’arrête de croire que je ne peux pas avoir ce que je désire facilement
j’arrête de croire que je ne peux pas devenir qui je désire facilement

Je choisis désormais plus de facilité, plus d’aisance, plus de fluidité
je choisis plus d’harmonie dans ma vie,
je choisis d’accepter que ce soit aisé et facile
je choisis d’apprécier que ce soit facile
je choisis d’aimer que ce soit facile

Je choisis que ça soit facile par amour pour moi
Je choisis que ce soit facile parce que j’ai plein d’autres choses à faire
Je choisis que ce soit facile pour mon plus grand bien