Devenir.

Plus je me vis comme une énergie, une âme qui s’est glissée dans un corps, une substance qui a choisi mon identité d’aujourd’hui, plus je me sens connectée à plus grand que moi, plus les cadeaux terrestres et célestes me parviennent.

Il y a des plans que j’ai quittés malgré moi et qui m’ont quittée, des personnes qui sortent de ma vie autant que je sors de la leur, des envies d’il y a quelques mois déjà obsolètes, une façon d’être, de voir et de sentir qui s’actualise chaque jour, pour ne pas dire chaque seconde.

Une certaine façon de travailler s’efface dans la douceur et je suis pleine de gratitude pour la partie de moi qui a su faire cela. Je ressens l’émergence d’un nouveau monde à l’intérieur de moi, c’est assez indescriptible, mais j’ai confiance et je glisse ma main dans une main invisible qui s’apprête à me conduire vers mon nouveau destin, un nouveau lieu puisque le bureau que j’occupais depuis presque 6 ans, a lui aussi choisi de me faire ses adieux.

Lorsque j’observe cela de mon petit nuage, je vois ce jeu et je m’en amuse. Plus je me libère de mes pensées et de mes croyances, plus je mets mes cellules au point zéro, plus j’ouvre un espace vierge dans lequel je peux choisir d’y verser le meilleur des terreaux : l’Amour.

L’Amour qui nourrit la confiance en soi et en la Vie. L’Amour qui me souffle mes choix, l’Amour qui élève ma vibration et mon énergie de Vie. L’Amour qui apaise, qui ne cherche pas à convaincre à tout prix, à avoir raison, à être la meilleure, la plus ….l’Amour qui me souffle « Tu Es » et c’est suffisant.

Alors là, comme ça, sur le papier, c’est facile. Dans la vraie vie, parfois l’amour m’échappe au profit d’une colère. C’est de plus en plus rare, mon état de calme intérieur et de joie devient ma priorité. Si je choisis la Joie, la Joie va devenir.

Une cliente m’a dit un jour qu’elle voulait atteindre la Sagesse. Ne vous méprenez pas, cette femme n’est pas en position de lotus du matin au soir dans un ashram, elle est dans la vraie vie, brillante, à la tête d’un grand groupe, elle vit sa spiritualité comme elle travaille, à chaque instant, et sa réussite est aussi brillante qu’elle. Elle a choisi de DEVENIR la Sagesse

Je me croyais grec ou romain ; je devenais le personnage dont je lisais la vie. Conf. I. Rousseau

Nos DEVENIRS sont multiples, et nous pouvons nous réinventer constamment en lâchant nos certitudes, nos émotions et nos paradigmes et en laissant VENIR DE l’amour notre future forme.