Démons & Merveilles

demons et merveilles

Nous avons tous fait l’expérience à un moment donné, d’arriver tout près de notre but, et d’entendre se manifester nos vieux démons qu’on croyait endormis, envolés….

 

Tout récemment, lors d’un séminaire pour nous les coachs, notre mentor nous a entrainé dans un exercice, afin de nous débarrasser de ces greemlins à deux balles, qui nous pourrissent la vie.

Bien que la méthode fusse efficace, notre enseignante, nous a tout de même demandé,  de monter la garde et de rester vigilants !

Car au final, quand sommes-nous certains d’être totalement affranchis de ces vieux fantômes ?

Quels sont les indicateurs qui nous permettent d’affirmer qu’ils ne reviendront plus ?

 

L’équilibriste 

Admettons que vous ayez la croyance que vous n’avez absolument pas l’équilibre.

Cette croyance est confirmée par le fait que toute petite vous tombiez de la poutre, même de celle à 20 cms au dessus du sol.

Si l’on vous demande de  marcher sur une planche suffisamment large posée à même le sol, et d’aller jusqu’au bout sans poser le pied à terre, vous êtes certain de pouvoir relever le défi qui est celui  de ne pas perdre l’équilibre.. la planche est tellement large !!

Vous relevez donc le défi avec victoire !

Vous pouvez dès lors intégrer la croyance que vous savez garder l’équilibre sur une planche de cette largeur.….. Je peux le faire, je l’ai fait, j’y crois ….pensez-vous !!

Si l’on vous demande de marcher sur cette même planche, mais que cette planche  est posée entre deux immeubles à 20 pieds au dessus du sol, êtes-vous certain que votre croyance d’équilibriste va tenir le choc ?  Bien entendu….non !

Pour autant, c’est la même planche !! 

Sur laquelle vous êtiez certain (e) de savoir maintenir allégrement votre équilibre !

 

Là, vous êtes en train de vous dire ! Non elle est folle, ce n’est pas dans les mêmes conditions, je ne pourrais jamais faire cela !

Et moi, je vous dis que vous seriez capable de le faire !

Savez-vous pourquoi ? Tout simplement, parce que si sur l’immeuble en face votre enfant était  en danger de mort , vous traverseriez le vide sur cette planche.

 

Donc même si nos croyances peuvent ressurgir sous de nouvelles formes,  de nouveaux traits,  lors de nouvelles expériences, et tenter de nous barrer la route, nous  avons un puissant moteur :  NOS ENJEUX !

 

Dompter nos croyances 

Et nous voici face à une occasion exemplaire de dompter nos croyances !

En bons joueurs que nous sommes,  on va bien sûr  saisir la balle au bond, travailler au corps nos vieux démons, pour sortir champions de l’affaire en question !

Car LE JEU en vaut la chandelle !!

 

C’est pour cette raison qu’il est sage de connaître et de reconnaître nos fantômes pour les empêcher de nous jouer des tours et d’autre part, et  pour rechercher les merveilles qui se cachent sous leurs traits démoniaques, car tout obstacle a sa raison d’être.

 

C’est ici aussi qu’il faut connaître vos ressources, en vous rappelant que vos ressources ont une existence hors contexte.

Elles font partie de vous, et sont atemporelles et disponibles en permanence à travers le temps. Elles n’ont aucune limite d’utilisation, et vous pouvez les mettre à votre service n’importe quand, n’importe où, avec n’importe qui car elles sont à consommer sans modération.

 

Alors entre croyances, ressources, et enjeux , vous pouvez sans problème marcher sur la planche posée entre deux immeubles ! 

 

Identifiez vos ressources :

Parmi les ressources les plus puissantes il y a votre imaginaire. C’est aussi une ressource inépuisable. Vous pouvez le convoquer dès lors que vous le désirez, il est omniprésent et fidèle.

Grâce à votre imaginaire, vous pouvez transformer vos croyances… car une croyance n’est-ce pas simplement une information solidement ancrée dans votre imagination ?

 

LE JEU DES ENJEUX !

Sortez vos crayons, nous repartons en cours élémentaire !

Dessinez sur une feuille de papier, votre principale croyance-démon : donnez lui une forme, un visage, des traits… laissez votre imagination parler.

Notez son nom et ce qu’elle vous empêche de réaliser. (exemple : la peur d’échouer)

Qu’est-ce qui fait que vous vous accrochez à cette croyance, qui est là, posée sur votre papier ?  (Ma grand-mère a fait faillite, c’est une fatalité transgénérationnelle)

Quels sont vos bénéfices cachés à garder cette croyance démoniaque ? (je ne prends pas de risques)

Que pourriez-vous faire de différents si vous n’aviez pas adopté cette croyance ? (ouh là ! je lancerai ma boite, ce rêve que j’enfouis sous des couches depuis des années)

Quel est l’enjeu majeur si vous continuez de garder cette croyance limitante ?  (je risque surtout des regrets, je perds l’opportunité de vivre de ma passion, d’expérimenter une nouvelle vie plus épanouissante, de m’ouvrir de nouvelles possibilités de gagner plus ma vie)

Entourez votre démon dans un cercle. A l’intérieur de ce cercle inscrivez tout ce que vous ne pouvez pas faire à cause de cette croyance.

A l’extérieur du cercle, notez ce que vous feriez si vous étiez détaché de cette croyance.

NOTEZ A L’EXTERIEUR  du cercle VOTRE ENJEU, trouvez quelque chose de très fort, une chose quasi vitale..(l’Enjeu : Passer à côté de mon rêve et le regretter toute ma vie)

Faites autant de dessins que vous avez de croyances-démons, toutes entourées dans un cercle avec la mention «avec cette croyance je ne peux pas….. »trouver le job de mes rêves », « trouver.. aimer… »

A l’extérieur du cercle : « Sans cette croyance, je peux… (décrivez ce que vous pourriez faire et TROUVER L’ENJEU » (exemple : je peux enfin trouver l’amour et DEVENIR MAMAN)

 

Maintenant, laissez poser. Affichez vos feuilles sur un mur. (bon c’est pas très déco, mais ça ne va pas durer très longtemps !)

Chaque jour, durant 8 jours, relisez, regardez-les, scrutez-les.

C’est impératif, ça fait partie du processus … imprégnez-vous de tout ce que vous ne pouvez pas faire à cause de vos croyances et de tout ce qui vous serez permis de faire en étant libéré(e) de ces croyances. RESSENTEZ VOS ENJEUX !!

 

Votre esprit va saturer, et va commencer à râler au bout de 8 jours ! .. c’est le but… vous allez faire monter sa colère, mais  surtout sa motivation, sa détermination à sortir du processus de sabotage !

 

Au bout du 9ème jour, prenez vos feuilles de papier, découpez les cercles où vous aviez dessiné vos croyances et  vos démons et brûlez le tout.

 

Gardez le tour, de tout ce que vous vous sentez prêt désormais à  accomplir.

Faites en un pêle-mêle, ou collez-les dans votre vision-board.

 

Accomplissez, maintenant, des merveilles !

 

A vous de jouer, Joyeux Créateurs !

 

Sylvie

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *