Et si vous demandiez la lune en 2018 ? !

Nous y voilà ! 2018 balaie d’une tempête nos 12 derniers mois et nous met face à une vaste étendue de 365 jours à construire, à inventer, à créer !

Je sais que ça donne le vertige à beaucoup d’entre vous. Ce « champ des possibles », parait si  « vide », que parfois les angoisses prennent le pas sur la joie des possibilités qui nous sont offertes. On a beau écarquiller les yeux, on ne voit rien ! On ne voit rien et ça fait peur ! on ne voit rien alors on va faire des choix « raisonnables », on va picorer la vie alors que d’autres osent la dévorer parce qu’ils ont compris justement que les possibles sont possibles ! Ils savent que  l’invisible précède toujours le visible….et que tout commence par une impulsion, un désir, un souhait. Même si devant tout parait vide. 

Ce vide, c’est la matrice quantique, l’invisible de l’infini des possibles, là où se cachent  toutes les potentialités non manifestées de vos possibles à vous. Si vous le demandez.

Un peu comme un immense supermarché vous pouvez y trouver tout ce dont vous avez besoin, envie, ce dont vous rêvez, ce que vous osez demander, ce que vous imaginez réalisable, mais bien plus encore, le champ contient des potentialités non manifestées de ce que vous  concevez comme irréalisable. 

Tout ça parce qu’on nous a appris à ne pas demander la Lune !  

Où plus exactement parce qu’on nous a appris que la « réalité » se résumait à ce qu’on voyait concrètement et qu’il n’y avait que ça. Et que toute raison gardée, il fallait être prudent et raisonnable et surtout réaliste ! 

Parce que demander la Lune, c’est penser qu’on n’a rien sans rien.

Parce que demander la Lune c’est passer pour un insatisfait qui en veut toujours plus « alors que d’autres non rien », parce qu’on nous a dit qu’à force de trop en vouloir on finirait par ne plus rien avoir ….    Tous ces enfermements et toutes ces peurs  nous ont tenu trop longtemps éloignés de nos possibles.

La bonne nouvelle c’est que nous avons l’âge, le droit, le choix de désobéir à ces étroitesses de pensées pour plonger dans la vaste étendue du champ de nos possibles ! 

C’est chouette n’est-ce pas ?

Alors, Justement !

et si en 2018 vous demandiez la Lune ?  

 Allez-y ! Formulez vos voeux, ils sont à l’état de latence juste à côté de Vous !

Je vous souhaite une magistrale année 2018 et vous donne rendez-vous dans les Etoiles ! 

 

 

« Le plus dur ce sont ces doutes, ces intermittences, ces vides si complets que je me demande parfois si tout ce qui est arrivé n’est pas un rêve. Et quand la joie revient dans sa plénitude, j’ai bien honte alors d’avoir eu la lâcheté de ne plus y croire. »
Simone de Beauvoir