Découvrir un sens à sa vie

Bonjour et merci de votre présence,

 

Je me suis plongée il y a quelques jours dans le livre de Viktor E. Frankl « Découvrir un sens à sa vie avec la logothérapie »

Viktor E. Frankl  a été Professeur de neurologie et de psychiatrie à la faculté de médecine de Vienne.

Il a survécu aux horreurs des camps de concentration.

Ses expériences atroces  lui ont permis de comprendre l’importance de donner un sens à sa vie pour avoir le courage, l’envie de continuer.

De cette épreuve, Viktor E. Frankl en a tiré une thérapie axée sur le besoin de sens et la dimension spirituelle de la personne  « la logothérapie ».

Ce livre n’est pas une autobiographie, mais une analyse des expériences vécues par l’être humain. Et l’analyse des réactions de l’être humain en conditions extrêmes.

– Comment survivre lorsqu’on vous traite comme si vous n’étiez rien ?

– Pourquoi s’accrocher à la vie lorsqu’il n’y pas la moindre trace d’espoir ?

– Où trouver la force de continuer à vivre quand justement il ne semble plus avoir aucun sens à s’accrocher à la vie ?

 

Viktor Frankl remarque pendant son séjour dans les camps que ceux qui s’en tirent le mieux sont ceux qui ont une mission à remplir.

Il identifie trois voies principales qui peuvent nous révéler le sens de notre vie :

  1. la première consiste à accomplir une oeuvre ou une bonne action : « le sens de l’accomplissement »
  2. la deuxième consiste à connaître et aimer quelque chose ou quelqu’un : « le sens de l’amour »
  3. la troisième consiste à assumer dignement une souffrance inévitable : « le sens de la souffrance »  (« la souffrance cesse de faire mal au moment où elle prend une signification »)

Trouver un sens à sa vie suppose alors un changement de paradigme.

« Il fallait, écrit Frankl, que nous changions du tout au tout notre attitude à l’égard de la vie. Il fallait que nous apprenions par nous-mêmes et, de plus, il fallait que nous montrions à ceux qui étaient en proie au désespoir que l’important n’était pas ce que nous attendions de la vie, mais ce que la vie att endait de nous. Au lieu de se demander si la vie avait un sens, il fallait s’imaginer que c’était la vie qui nous questionnait, journellement et à toute heure. »

Mais, je vous invite à lire ce livre pour approfondir sa théorie et à découvrir le principe de la logothérapie.

Il y énormément de choses à retenir de ce livre !  Voici ce que j’ai choisi d’en extraire pour moi, et pour vous si vous le voulez :

1 – « Le caractère transitoire de la vie ne nous invite-t-il pas à faire de chaque moment le meilleur usage possible ? Cela ne fait aucun doute, d’où mon impératif : Vivez chaque moment de votre vie comme si vous viviez pour la deuxième fois » P.168

Cette phrase me déconnecte de mon mode automatique ! Porter ces mots à ma conscience, cela m’ aide à réfléchir en profondeur sur la valeur et sur le sens de mes choix et de mes actions.

 

2 – « Certes la personne humaine est limitée, tout comme sa liberté. Elle n’est pas libre par rapport aux conditions qui l’entourent, mais elle peut prendre position à leur égard. Je suis pleinement conscient que l’être humain est influencé par certaines conditions biologiques, psychologiques, et sociologiques. Mais comme j’ai survécu aux camps de concentration, je peux témoigner de l’aptitude incroyable de l’être humain à défier les pires conditions imaginables. L’être humain n’est pas complètement conditionné ; il a le choix d’accepter les conditions qui l’entourent ou de s’y opposer. En d’autres termes, il ne fait pas qu’exister, mais il façonne lui-même sa vie à chaque moment. »

Lorsque je crois que je suis limitée, alors oui, je le suis. Lorsque je choisis de sortir de ma zone de confort et d’entrer dans une zone inexplorée dont j’ai peur, alors je sais que Viktor E. Frankl avait raison. Je peux le faire si je refuse d’accepter les conditions limitantes dans lesquelles j’évolue et que j’ai fixées moi-même, la plupart du temps !

En formation, je fais souvent faire un exercice « physique »à mes participantes dans lequel elles s’aperçoivent que leurs propres limites, ce sont elles qui les ont, majoritairement, définies.

3 – « Le sens de l’accomplissement »

Oui, cela donne un sens à ma Vie ! Lorsque j’aide mes clientes à avoir confiance en elles pour développer leur activité, alors oui, je me sens réellement m’accomplir et accomplir ma mission de Vie.

4 – « le sens de l’amour »

Vous savez de quoi je parle… En tant que Maman, Compagne, Fille, Amie…

 

Je vous souhaite vous aussi d’avoir trouvé ce et/ou ces sens précieux qui remplissent vos coeurs et vos vies.

 

Vivez chaque moment de votre vie comme si vous viviez pour la deuxième fois ! 

J’aime lire vos avis, vos réactions, vos idées, vos points de vue ! aussi laissez-moi vos commentaires à chaud ! 

Bien chaleureusement

 

Sylvie

Sylvie LIGER, Nouvelle Perspective© copyright : si vous souhaitez partager cet article, je vous remercie de penser à y joindre ma signature complète.

 

Entrepreneuse, Coach-ressources professionnelle certifiée, formatrice & animatrice, Sylvie a créé  les Groupes de « Coaching de Croissance Constante »© et Groupe de « Coaching de Croissance & Mastermind »©, pour accompagner les Femmes qui ont choisi de mettre leur Passion au Coeur de leur Métier. Ces groupes-ressources soutiennent les Entrepreneuses et stimulent la croissance et le développement de l’activité de chacune et lui permet d’aller jusqu’au bout de son rêve en transformant sa passion en une véritable activité viable et rentable.